La société Audio Research a été fondée en 1970. À l’époque, les transistors avaient déjà envahi le monde de l’électronique, laissant les valves être considérées comme dépassées et démodées. Nous respectons le fait que la marque du Minnesota soit restée fidèle à ses principes, estimant que les lampes offraient la meilleure qualité sonore, même si presque tous les concurrents avaient abandonné cette technologie depuis longtemps.

Nous voici donc, un demi-siècle plus tard, en train de jeter un coup d’œil à l’un des amplificateurs de pré/puissance de la société, qui est toujours alimenté par des lampes. Nous approuvons. La combinaison préamplificateur Reference 6SE/ampli de puissance Reference 80S se situe à peu près au milieu de la gamme d’amplification d’Audio Research, et nous pensons qu’elle donne vraiment une bonne idée de ce qu’est la marque.

Build

Bien que nous admirions depuis longtemps l’approche fonctionnelle de la société en matière d’esthétique, nous sommes toujours ravis qu’elle ait trouvé le moyen d’actualiser l’apparence de ses produits au point de leur donner presque du style. Le préamplificateur Ref 6SE présente au monde un visage propre et épuré, avec une belle disposition simple des commandes et un affichage d’une clarté impressionnante. Bien que cet écran ressemble à ceux que la société utilise depuis des décennies, il est toujours assez grand et facile à lire de loin. Il est flanqué de deux cadrans rotatifs dont l’utilisation est précise et intuitive.

Utilisés en combinaison avec les boutons de contrôle du panneau avant, il est facile de travailler dans les différents menus de configuration du préampli. Comme pour l’amplificateur de puissance associé, le boîtier de la Ref 6SE semble bien fait et robuste. C’est le genre de kit qui donne l’impression d’être conçu pour durer des décennies, ce qui est agréablement rassurant à chaque fois que nous l’utilisons.

Jetez un coup d’oeil à travers ce couvercle en acrylique transparent et vous trouverez six valves 6H30 dans l’étage audio de la Reference 6SE avec une 6550WE et une autre 6H30 utilisée dans l’alimentation. Il est pratique que la Reference 6SE dispose également d’un compteur pour suivre l’utilisation des valves.

Les 6H30 ont une durée de vie prévue d’environ 4000 heures tandis que le 6550WE devrait durer environ la moitié de cette durée. La durée de vie des valves n’est pas une science exacte, mais ces chiffres sont raisonnables. Ailleurs, vous constaterez que les cartes de circuits imprimés sont remplies de composants de qualité et construites selon les normes exigées par le prix astronomique. Si l’on passe à l’amplificateur de puissance Reference 80S, on voit une unité tout aussi fonctionnelle mais attrayante. Il utilise quatre valves KT150 appariées et une paire de 6H30 pour produire un maximum de 70 watts de puissance par canal. Il y a un petit affichage sur le panneau arrière qui indique l’utilisation des valves. Les KT150 devraient avoir une durée de vie d’environ 3000 heures, tandis que les 6H30 ont la même durée de vie que dans le préampli (environ 4000 heures).

Audio Research a également installé un ventilateur interne pour maintenir les choses au frais, ce qui contribue à la fiabilité. Le ventilateur peut être réglé sur l’une des deux vitesses suivantes, en fonction de l’intensité du travail de l’amplificateur et de la chaleur de la pièce.

Dans tous les cas, le préampli et l’amplificateur de puissance ont besoin d’un espace de ventilation suffisant autour d’eux pour s’assurer qu’ils ne surchauffent pas. Contrairement aux anciens modèles où le courant de polarisation des valves pouvait dériver avec le temps et nécessitait un réajustement, le Reference 80S possède un système autobias qui compense tout changement, ce qui rend la possession à long terme un peu plus facile.

De manière inhabituelle, cet ampli de puissance peut être utilisé dans deux configurations de circuit – Pentode et Triode – et commuté entre les deux en appuyant sur un bouton en façade. Il y a une différence notable dans le caractère sonore entre les deux modes, la Pentode délivrant plus de puissance (que 70 watts par canal), d’accroche et de punch, tandis que la Triode réduit de moitié la puissance de sortie mais offre une douceur et une richesse plus typiques des lampes. Audio Research Reference 6SE/Reference 80S tech specs Audio Research Reference 6SE preamp: Entrées XLR symétrique x 4, RCA asymétrique x 4 Sorties XLR symétrique x 2, asymétriques x 2 Valves 6H30P double triode x 6, plus 6550WE et 6H30P dans l’alimentation Dimensions (hwd) 20 x 48 x 42cm Amplificateur de puissance Audio Research Reference 80S: Puissance de sortie 70 watts par canal en mode pentode, 33 watts par canal en mode triode Entrées XLR symétrique et RCA asymétrique Sorties enceintes 4, 8, et 16 ohms Dimensions (hwd) 26 x 48 x 47cm Nous préférons le mode Pentode dans notre installation, mais nous ne discuterions pas avec quelqu’un qui choisirait le mode Triode simplement parce que le choix entre les deux est finalement une question de goût et de système partenaire. Les préamplificateurs et les amplificateurs de puissance sont expédiés sans leurs valves.

Celles-ci doivent être installées au déballage. Ce n’est pas difficile à faire, mais il faut enlever les couvercles des deux produits et pousser chaque valve en place. Les positions sont clairement indiquées, il est donc difficile de se tromper.

Veillez à ce que cette opération soit effectuée avant de brancher l’appareil sur le secteur, sinon le risque d’électrocution est élevé. Nous ne voudrions pas perdre un player de cette façon ! Bien sûr, vous pouvez toujours demander au revendeur de faire le travail si vous n’êtes pas sûr. Alors que l’esthétique générale de la Reference 80S correspond à celle du préampli, son apparence est dominée par les deux indicateurs de puissance.

Audio Research les appelle “GhostMeters” en raison de leurs faces acryliques transparentes. Ils ont l’air plutôt cool, mais ne sont pas assez réactifs ou précis pour être d’une réelle utilité. Mais nous préférons les avoir plutôt que de ne pas les avoir.

Dans l’ensemble, la Reference 6SE et la Reference 80S restent des produits puristes, sans arrière-pensée. Le Ref 6SE est un préamplificateur de niveau ligne avec pas moins de huit entrées réparties équitablement entre les XLR symétriques et les RCA asymétriques. Vous chercherez en vain un étage phono ou une prise casque, bien que vous disposiez d’une télécommande. Il s’agit d’un appareil simple, logiquement conçu et sans fioritures, qui n’a rien de luxueux, mais qui correspond bien à l’esprit de la marque Audio Research.

Le Ref 6SE possède deux jeux de sorties de préampli, chacun offrant un choix de connexions symétriques et asymétriques. Il y a également une sortie d’enregistrement, également symétrique ou asymétrique. Il n’est pas surprenant de constater que l’amplificateur de puissance Ref 80S est également une bête assez simple.

Comme pour la plupart des amplificateurs de puissance à lampes, il y a un choix de sorties haut-parleurs – étiquetées 4, 8 et 16 ohms – pour assurer une bonne adaptation aux enceintes. Commencez par vous connecter à la sortie qui correspond le mieux à l’impédance nominale de votre enceinte, mais il n’y a aucun mal à expérimenter.

Laissez vos oreilles décider. La sortie maximale de 70 watts par canal de l’amplificateur de puissance n’est pas particulièrement impressionnante par rapport aux normes des amplificateurs haut de gamme, il est donc logique d’adapter les enceintes avec soin. Essayez d’opter pour quelque chose de relativement sensible, disons 88dB/W/m ou plus, si vous avez une grande pièce ou si vous aimez écouter à des niveaux de volume plus élevés.

Même dans ce cas, la Reference 80S s’en sortira plutôt bien qu’elle n’excellera à communiquer l’autorité d’un enregistrement exigeant comme Le Sacre du Printemps de Stravinsky. Mais si vous l’associez avec précaution à des espaces de taille plus modeste, il fera preuve d’un mélange de talents sonores qu’il sera difficile d’ignorer.

Son

En gardant à l’esprit une adaptation minutieuse, nous aimerions vous rappeler que tout amplificateur de ce niveau exige absolument un système partenaire de qualité supérieure. Nos sources numériques sont le Naim ND555/555 PS DR music streamer et l’équivalent Linn Klimax DSM, tandis que les fonctions analogiques sont assurées par une combinaison de Technics SL-1000R/Kiseki PurpleHeart MC et d’un étage phono Cyrus Phono Signature/PSX-R2. Nous utilisons une gamme d’enceintes allant de notre référence ATC SCM50 aux F1.8 de Fyne Audio et aux Confidence 20 de Dynaudio. Bien que ni les ATC ni les Dynaudio ne soient particulièrement sensibles (85dB/W/m et 87dB/W/m respectivement), le Reference 80S parvient tout de même à les piloter à des niveaux décents dans notre salle de test de taille moyenne.

Tout d’abord, si vous attendez à une performance stéréotypée d’amplificateur à lampes lisse et douce, vous ne la trouverez pas ici. Bien sûr, appuyez sur le bouton du panneau avant du Ref 80S pour le faire passer en mode Triode et la présentation de l’amplificateur gagne certainement en termes de chaleur, de richesse et de facilité sonore, mais cela ne va pas aussi loin que ce que nous avons entendu. Si l’on s’en tient au mode Pentode, comme nous l’avons fait pour la majorité de nos tests, il y a peu de choses dans le son qui suggèrent que vous écoutez une unité alimentée par une valve, une dynamique de bas niveau inhabituellement expressive, des couleurs tonales naturelles et une absence totale d’angles durs indésirables dans le son. La combinaison 6SE/80S est essentiellement neutre, transparente et précise. Elle déniche une foule de détails lorsque nous écoutons Tabula Rasa d’Arvo Pärt, mais, ce qui est peut-être plus impressionnant, elle organise toutes ces informations en un tout cohérent et musical.

C’est un morceau de musique que nous utilisons souvent, mais nous avons rarement entendu un amplificateur donner une interprétation où les musiciens sont placés de manière aussi convaincante dans l’environnement d’enregistrement. Les détails de bas niveau qui définissent le lieu d’enregistrement sont communiqués avec facilité, ce qui rend parfaitement possible l’évaluation de l’échelle du lieu avec une précision raisonnable, ainsi que le placement précis des musiciens dans cet espace. Passez au dernier ensemble de Nick Cave et Warren Ellis, Carnage, et ce couple Audio Research semble tout à fait à sa place, sa prestation semblant ici impressionnante, non forcée et organique. Nous aimons la façon dont il révèle la texture grossière de la voix de Cave et projette le son avec une telle clarté. Il s’agit d’une présentation naturelle et subtile qui met l’enregistrement sous les feux de la rampe plutôt que de capter l’attention.

Pendant le processus d’évaluation, nous retrouvons souvent à penser à la musique et à la production plutôt qu’à remarquer ce que fait l’amplificateur. Seuls les meilleurs produits nous obligent à le faire. Bien qu’il ne donne pas la priorité aux aspects rythmiques de la musique, ce combo Reference 6SE/Reference 80S peut certainement porter un air et transmettre l’élan de la musique. Les notes basses sont magnifiquement texturées et s’articulent de manière impressionnante. Il y a une bonne quantité de poids et de puissance ici, compte tenu de la puissance de sortie relativement modeste, et un niveau agréable de calme qui suggère que le contrôle et l’organisation sont tout droit sortis du tiroir supérieur. Nous écoutons un large éventail de musique pendant les tests et il ne semble jamais que ce couple Audio Research ait des favoris.

Associé avec soin, il est aussi convaincant avec le puissant High Hopes de Bruce Springsteen qu’avec le contemplatif Found Songs d’Olafur Arnalds.

Mon Avis

Bien sûr, il ne sera pas difficile de trouver une alternative avec un son plus musclé, mais peu de choses que nous avons entendues à ce niveau le font avec une transparence et un naturel proches de ceux de ce couple AR. Si vous avez envie d’une restitution non exagérée et essentiellement honnête d’un enregistrement, ce couple d’amplificateurs doit être entendu.

Share.
Exit mobile version